« Ce que cachait Archie Ferber » de Casey B. Dolan

 

Enfin de retour! Je savais qu’un bébé prenait du temps mais je ne pensais pas vous abandonner aussi longtemps! D’ailleurs, au moment où je vous écris ces lignes, j’ai mon fils en écharpe donc enfin les deux mains libres pour taper à l’ordinateur;)

Lire la suite

Publicités

« Terminus Elicius » de Karine Giebel

Je vais vous présenter aujourd’hui une lecture que j’ai beaucoup aimé. Ce livre m ‘a fait penser au roman « La fille du train » de Paula Hawkins: une jeune femme dans un train, une jeune femme perdue et cherchant un sens à sa vie…

Quatrième de couverture:

« Ma chère Jeanne, 

J’aimerais que vous m’aimiez comme je vous aime. Mais, pour m’aimer, il vous faut me connaître. Savoir ce que je suis…

Lire la suite

« La fille du train » de Paula Hawkins

41irzxax2vl-_sx314_bo1204203200_

 

Premier roman  de Paula Hawkins, adapté récemment au cinéma, ce roman est incroyable! Un thriller haletant comme je les adore, pleins de suspens jusqu’au bout. Des personnages intrigants et secrets, des révélations à faire peur, un vrai bijou.

Quatrième de couverture:

« Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour: le 8h04 le matin, le 17h56 le soir. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connait par coeur, elle a même donné un nom à ses occupants, qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un  couple qu’elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel  et son mari ont pu l’être par le passé, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. Que se passe-t-il? Jess tromperait-elle son mari? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu… »

Lire la suite

« Fidèle au poste » d’Amélie Antoine

fidèle

 

Je suis ravie de vous présenter aujourd’hui le premier roman d’Amélie Antoine. J’étais très heureuse de l’avoir remporté par l’intermédiaire d’un concours qu’elle avait proposé et ce thriller au dénouement improbable ne m’a pas laissée indifférente.

Quatrième de couverture:

« Mai 2013. Chloé et Gabriel, mariés depuis plusieurs années, mènent une existence heureuse à Saint-Malo, jusqu’au jour où la jeune femme se noie accidentellement au cours d’une baignade matinale. Gabriel, incapable de surmonter seul son chagrin, se décide à chercher du soutien auprès d’un groupe de parole. Il fait alors la connaissance d’Emma, une photographe récemment arrivée en ville, qui l’aide à traverser cette épreuve du deuil. 

Mais Chloé semble toujours très présente et étonnamment vivante aux yeux de Gabriel qui ne parvient pas à l’oublier et à se reconstruire.

Et si la réalité n’était pas celle à laquelle le jeune veuf se raccroche?

Une intrigue à trois voix qui ne vous emmène jamais où vous l’attendez… »

Lire la suite

« Je sais pas » de Barbara Abel

je-sais-pas

Un roman dont j’attendais la sortie depuis un moment de par son résumé et j’ai été ravie de le recevoir des Editions Belfond. Un polar qui donne des frissons dans le dos lorsque l’on s’aperçoit jusqu’où sont capables d’aller certaines personnes dans le mensonge et la vengeance, petits comme grands.

Quatrième de couverture:

 » Une belle journée de sortie scolaire qui vire au cauchemar. Une enfant de cinq ans a disparu. Que s’est-il passé dans la forêt? A cinq ans, on est innocent, dans tous les sens du terme. Pourtant, ne dit-on pas qu’une figure d’ange peut cacher un coeur de démon? »

Lire la suite

« Orages » d’Estelle Tharreau

orages

 

J’ai reçu il y a quelques mois ce roman envoyé par les Editions Taurnada. Cette maison d’édition me fait découvrir depuis quelques temps maintenant des romans à suspens que j’adore à chaque fois et ce roman d’Estelle Tharreau n’a pas dérogé à la règle.

Quatrième de couverture:

« Si vous éleviez seule une fille de seize ans et que votre petit ami devenait trop encombrant, refuseriez-vous un travail et une belle maison dans un village de carte postale où tout le monde semble prêt à vous aider? Il est probable que non. Pourtant, vous auriez tort!

  Les nuits d’orages peuvent s’avérer mortelles pour qui ne sait pas lire entre les lignes du présent et celles d’un passé enfoui depuis plus d’un siècle dans un cahier d’écolier jauni et écorné. »

Lire la suite

« De force » de Karine Giebel

de force

 

Envoyé par les Editons Belford, ce thriller psychologique ne pouvait me promettre qu’une excellente lecture vu les nombreux avis positifs qui en sont ressortis. Promesse tenue puisque j’ai adoré ce roman palpitant et stressant d’une auteure couronnées de multiples Prix Littéraires ( Prix marseillais du Polar en 2005, Prix Intramuros du festival du Polar de Cognac en 2008, Prix SNCF du Polar en 2009, Prix Polar francophone en 2012)

Quatrième de couverture:

« Le temps de l’impunité est révolue. Le temps des souffrances est venu.

Elle ne m’aimait pas. Pourtant, je suis là aujourd’hui. Debout face au cercueil premier prix. Car moi j’ai voulu l’aimer. De toutes mes forces. De force. Mais on n’aime pas ainsi.

Lorsque j’arrive devant la porte de mon ancienne chambre, ma main hésite à tourner la poignée. En allumant la lumière, je reste bouche bée. Pièce vide, tout à disparu. Il ne reste qu’un tabouret. Sur le tabouret, une enveloppe. Sur l’enveloppe, mon prénom en lettres capitales. Deux feuilles, écrites il y a trois mois. Son testament, ses dernières volontés. 

Je voulais savoir. Maintenant je sais. Et ma douleur n’a plus aucune limite. 

La haine. Voilà l’héritage qu’elle me laisse. »

Lire la suite