« La végétarienne » de Han Kang

végé

Lu dans le cadre de la sélection Avril 2016 pour le Prix des lecteurs Livre de Poche, je vous en fais la chronique un peu tard par rapport à ma lecture faite en Avril et je m’en excuse. Les journées sont bien chargées et je n’ai pas toujours eu le temps de vous faire mes articles en temps et en heure.

Voilà donc un roman assez particulier, étrange et à la fois assez envoûtant. L’histoire d’une femme qui veut devenir une plante, un arbre, un végétal. Une femme pour qui devenir végétarienne n’a pas pris la même signification que pour les autres végétariens.

Quatrième de couverture:

« Une nuit, Yonghye se réveille et va au réfrigérateur. Guidée par son rêve, elle a désormais un but: devenir végétale, se perdre dans l’existence calme et inaccessible des arbres et des plantes. Ce dépouillement qui devient le sens de sa vie, le pouvoir érotique, floral de sa nudité vont faire voler en éclats les règles de la société, dans une lente descente vers la folie et l’absolu. »

Lire la suite

Publicités

« Vernon Subutex » de Virginie Despentes

subutex

 

Un livre atypique, un concentré de débauches, de perdition, de remises en question? Vernon Subutex va perdre tout ce qu’il a et va marquer chaque personne de son entourage un peu, beaucoup, passionnément…Un roman qui a beaucoup de succès mais que je n’ai pas réussi à saisir, à comprendre…

Quatrième de couverture:

« Qui est Vernon Subutex? 

Une légende urbaine?Un ange déchu. Un disparu qui ne cesse de ressurgir. Le détenteur d’un secret. Le dernier témoin d’un monde révolu. L’ultime visage de notre comédie humaine. Notre fantôme à tous. »

Lire la suite

« Silo » de Hugh Howey: une fiction incroyable

silo

Premier livre lu dans le cadre de la sélection du mois d’Avril 2016 pour le Prix des lecteurs Livre de Poche. Je lis rarement de science fiction mais le résumé me laissait penser que j’allais passer de belles heures de lectures et je ne m’étais pas trompée. Une fiction incroyable qui m’a transportée du début à la fin. Un condensé de frissons et de révélations sur la nouvelle condition de l’Homme dans un futur postapocalyptique.

Quatrième de couverture:

« Dans un postapocalyptique,  quelques milliers de survivants occupent un silo souterrain de 144 étages. Presque tout y est interdit ou contrôlé, y compris les naissances. Ceux qui enfreignent la loi sont expulsés en dehors du silo, où l’air est toxique. Avant de mourir, ils doivent nettoyer les capteurs qui retransmettent des images brouillées du monde extérieur sur un écran géant. Mais certains commencent à douter de ce qui se passe réellement dehors. »

Lire la suite

Sélection Mars 2016

Voilà les lauréats de ce mois de Mars 2016:

 

bonheur

le vent

 

J’avais voté pour « Une constellation de phénomènes vitaux » mais j’avais aussi beaucoup aimé ce livre de François Roux. Donc je suis très contente aussi que pour la section littérature ce soit ce roman qui l’ai emporté.

Pour la section polar/thriller, je ne connais pas Stav Sherez mais j’ai décidé de découvrir les sélectionnés de chaque mois pour le Prix des lecteurs Livre de Poche.

 

Bonne lecture !

« Mémé dans les orties » d’Aurélie Valognes

mémé dans

 

Pour ce troisième roman de ce mois de Mars, il s’agit du livre d’Aurélie Valognes « Mémé dans les orties ».

J’avais déjà lu ce roman dans le cadre d’un partenariat avec les Editions Michel Lafon.

Je vous remets donc mon article de l’époque:

https://douceurlitteraire.com/2015/09/16/meme-dans-les-orties-daurelie-valognes/

 

Bonne lecture!!

 

« Le bonheur national brut » de François Roux

bonheur

 

Reçu dans le cadre de la sélection 2016 pour le Prix des Lecteurs Livre de Poche, j’appréhendais un peu de lire ce livre car j’avais peur que le climat politique soit trop présent au dépens d’une histoire d’amitié et la politique n’est pas forcément ce que j’aime lire le plus. Mais j’ai été agréablement surprise car ce roman est très bien écrit, l’amitié qui lie nos quatre personnages y est touchante et le climat politique présent se liant parfaitement aux destins de ces quatre français.

Quatrième de couverture:

« Le 10 Mai 1981, la France bascule à gauche. Pour Paul et sa bande – Rodolphe, Benoît et Tanguy – tous les espoirs sont permis. Issus de milieux différents, ils ont dix-sept ans et s’apprêtent à passer leur bac. Une trentaine d’années plus tard, ils se retrouvent, à la fois transformés et fidèles à eux-mêmes. 

Que reste-t-il de leurs rêves, au moment où le visage de François Hollande s’affiche sur les écrans de télévision? 

Chronique générationnelle, roman d’apprentissage, Le Bonheur national brut nous fait revivre, à travers le destin croisé de quatre amis d’enfance, la France de ces trois dernières décennies, restituant admirablement son climat social, politique et affectif. »

Lire la suite

« Une constellation de phénomènes vitaux » d’Anthony Marra

constellation

Reçu pour  la sélection du mois de Mars 2016 pour le Prix des lecteurs Livre de Poche, ce roman a déjà reçu le Grand Prix des Lectrices Elle.

Ce roman est un vrai coup de cœur, une magnifique histoire d’amour entre un père et sa fille, entre deux sœurs, et une terrible histoire de guerre.

Quatrième de couverture:

 » En 2004, dans un village de Tchétchénie, Havaa, une fillette de huit ans, cachée dans les bois, voit les soldats russes emmener son père et brûle sa maison. Ahkmed, voisin et ami de sa famille, observe lui aussi la scène, redoutant le pire. Lorsqu’il retrouve Havaa, il décide de la mettre à l’abri dans un hôpital abandonné où il ne reste qu’une chirurgienne russe épuisée, Sonja, pour soigner les blessés. Au cours de cinq jours extraordinaires, le monde de Sonja, d’Akhmed et de Havva bascule.

Un premier roman majestueux sur l’amour en temps de guerre, qui révèle l’histoire d’un pays et d’un peuple martyr. »

Lire la suite

« Comment s’en mettre plein les poches en Asie mutante » de Mohsin Hamid

comment s'en mettre

Troisième roman reçu pour cette sélection de Février pour le prix des lecteurs Livre de Poche.

Un titre original, une envie de découvrir ce que renferme ce petit roman mais malheureusement une déception car je n’ai pas réussi à me laisser emporter par cette histoire.

Quatrième de couverture:

« Lecteur, lectrice: tu viens d’acquérir le nouveau roman de Mohsin Hamid. Grand bien t’en a pris. Car celui-ci va te permettre de découvrir comment t’en mettre plein les poches en Asie mutante. Le héros de ce livre est né dans la plus insigne pauvreté au cœur de la campagne d’un pays anonyme du continent indien; il va monter à la ville, parfaire son éducation, rencontrer l’amour flirter avec la tentation politique, puis faire fortune par le plus inattendu des moyens. Voici quatre vingt années d’une vie d’homme – « un homme fait de tous les hommes et qui les vaut tous et que vaut n’importe qui » – à l’heure de la mondialisation galopante. Et si cette fable contemporaine te fait verser quelques larmes, ne t’en fais pas, car celles-ci jailliront du plaisir et de l’émotion que tu t’apprêtes à éprouver à sa lecture. »

Lire la suite

« La galerie des maris disparus » de Natasha Solomons

la galerie

 

Un autre roman pré-sélectionné pour le Prix des lecteurs Livre de Poche 2016, sélection de février.

L’histoire d’une femme qui malgré les ont-dits et les ragots, va s’affirmer et réaliser son rêve.

Une belle lecture qui m’a fait passer un excellent moment.

 

Quatrième de couverture:

«  Londres, fin des années 1950. Le jour de son anniversaire, le mari de Juliet Montague s’est volatilisé. Ni veuve ni divorcée, elle n’a pas le droit de refaire sa vie selon les règles de la communauté juive à laquelle elle appartient. Elle s’efforce d’assumer le quotidien et d’élever aux mieux ses deux enfants, Frieda et Léonard. Un an plus tard, alors qu’elle fête ses 30 ans, Juliet prend une décision insensée: elle s’offre un portrait à son effigie. C’est le début d’une nouvelle vie. Passionnée de peinture, elle va peu à peu repérer les talents émergents, frayer avec le gotha artistique de la capitale et ouvrir sa propre galerie. Seulement, la jeune femme reste enchaînée. Pour se sentir tout à fait libre, il lui reste un mystère à élucider…

Un roman d’émancipation passionnant par l’auteur de Manoir de Tyneford. »

Lire la suite