« Les lance-flammes » de Rachel Kushner

lance flammes

Dernier roman proposé pour la sélection de Mai du prix des lecteurs Livre de Poche. Un roman qui n’a pas su m’emporter ni me plaire malheureusement.

Quatrième de couverture:

« Reno a trois passions: la vitesse, la moto et la photographie. Elle débarque à New-York en 1977 et s’installe à SoHo, haut lieu de la scène artistique, où elle fréquente une tribu dissolue d’artistes rêveurs, qui la soumettent à une éducation intellectuelle et sentimentale. Reno entame alors une liaison avec l’artiste Sandro Valera, fils d’un grand industriel milanais, qu’elle suit en Italie. Tous deux sont bientôt emportés dans le tourbillon de violence des années de plomb. 

Un roman d’apprentissage virtuose au centre duquel Reno, jeune femme « en quête d’expérience », se construit face au miroir déformant de l’art et du mensonge. »

Lire la suite

Publicités

« La part des flammes » de Gaëlle Nohant

la part

Sélectionné pour le Prix des lecteurs Livre de Poche, ce roman fait partie des romans du mois de Mai. Je suis un peu en retard pour mes chroniques je m’en excuse. Une belle pile de livres lus attend sagement sur mon bureau que je fasse enfin les chroniques ! J’espère rattraper  mon retard très vite.

Ce roman est celui qui a été sélectionné par le jury et même si ce n’est pas celui pour lequel j’ai voté, j’ai longuement hésité à le choisir. Donc une très belle lecture, d’autant plus que c’est un roman historique qui nous emmène en plein Paris des années 1897 où va avoir lieu un terrible incendie dans les locaux du Bazar de la Charité qui fera un très grand nombre de victimes parmi les femmes de la haute société.

Quatrième de couverture:

 » Mai 1897. Le Tout-Paris se presse à la plus mondaine des ventes de charité. La charismatique duchesse d’Alençon, petite sœur de Sissi, a pris deux jeunes femmes sous sa protection en dépit du qu’en-dira-t-on. Scellant le destin de ces trois héroïnes, l’incendie du Bazar de la Charité bouscule ce monde cruel et raffiné et plonge Paris dans le deuil? Mais il permet aussi des amours et des rapprochements imprévus, des solidarités nouvelles, des libertés inespérées. Car naître à soi-même demande parfois d’en passer par le feu. »

Lire la suite

« Le secret du mari » de Liane Moriarty

le secret

Parlons un peu de la sélection du mois de Mai pour le prix des lecteurs Livre de poche. Le premier roman dont je vais vous parler est « Le secret du mari » de Liane Moriarty, un roman sur un secret de famille bien lourd à porter et aux conséquences dévastatrices…

Un magnifique roman qui fait ressortir la part mystérieuse de nos personnages. Une histoire qui pourrait arriver à tout le monde…

Quatrième de couverture:

« Jamais Cécilia n’aurait dû trouver cette lettre dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari: « A n’ouvrir qu’après ma mort. » Quelle décision prendre? respecter le vœu de John-Paul, qui est bien vivant? Ou céder à la curiosité au risque de voir basculer sa vie? Tous les maris – et toutes les femmes- ont leurs secrets. Certains peuvent être dévastateurs. Best seller aux Etats-Unis, ce roman, intense, pétillant et plein d’humanité, allie habilement suspense et émotion pour marquer son lecteur d’une empreinte durable. »

Lire la suite