« Comment s’en mettre plein les poches en Asie mutante » de Mohsin Hamid

comment s'en mettre

Troisième roman reçu pour cette sélection de Février pour le prix des lecteurs Livre de Poche.

Un titre original, une envie de découvrir ce que renferme ce petit roman mais malheureusement une déception car je n’ai pas réussi à me laisser emporter par cette histoire.

Quatrième de couverture:

« Lecteur, lectrice: tu viens d’acquérir le nouveau roman de Mohsin Hamid. Grand bien t’en a pris. Car celui-ci va te permettre de découvrir comment t’en mettre plein les poches en Asie mutante. Le héros de ce livre est né dans la plus insigne pauvreté au cœur de la campagne d’un pays anonyme du continent indien; il va monter à la ville, parfaire son éducation, rencontrer l’amour flirter avec la tentation politique, puis faire fortune par le plus inattendu des moyens. Voici quatre vingt années d’une vie d’homme – « un homme fait de tous les hommes et qui les vaut tous et que vaut n’importe qui » – à l’heure de la mondialisation galopante. Et si cette fable contemporaine te fait verser quelques larmes, ne t’en fais pas, car celles-ci jailliront du plaisir et de l’émotion que tu t’apprêtes à éprouver à sa lecture. »

Lire la suite

« La galerie des maris disparus » de Natasha Solomons

la galerie

 

Un autre roman pré-sélectionné pour le Prix des lecteurs Livre de Poche 2016, sélection de février.

L’histoire d’une femme qui malgré les ont-dits et les ragots, va s’affirmer et réaliser son rêve.

Une belle lecture qui m’a fait passer un excellent moment.

 

Quatrième de couverture:

«  Londres, fin des années 1950. Le jour de son anniversaire, le mari de Juliet Montague s’est volatilisé. Ni veuve ni divorcée, elle n’a pas le droit de refaire sa vie selon les règles de la communauté juive à laquelle elle appartient. Elle s’efforce d’assumer le quotidien et d’élever aux mieux ses deux enfants, Frieda et Léonard. Un an plus tard, alors qu’elle fête ses 30 ans, Juliet prend une décision insensée: elle s’offre un portrait à son effigie. C’est le début d’une nouvelle vie. Passionnée de peinture, elle va peu à peu repérer les talents émergents, frayer avec le gotha artistique de la capitale et ouvrir sa propre galerie. Seulement, la jeune femme reste enchaînée. Pour se sentir tout à fait libre, il lui reste un mystère à élucider…

Un roman d’émancipation passionnant par l’auteur de Manoir de Tyneford. »

Lire la suite

« Trois mille chevaux vapeur » d’Antonin Varenne

trois mille

 

Voilà le premier roman que j’ai lu parmi les trois livres reçus pour la sélection du mois de Février pour le Prix des lecteurs Livre de Poche 2016 dont je suis jury.

Ce roman d’aventure est passionnant et m’a transporté du début à la fin.

Quatrième de couverture:

«  1852, pendant la deuxième guerre anglo-birmane. Le sergent Arthur Bowman doit accomplir une mission secrète. Mais l’expédition tourne mal et les hommes sont capturés et torturés pendant plusieurs mois. Seuls dix d’entre eux survivront. 

Londres, 1858. Alors qu’il noie son passé dans l’opium et l’alcool, Bowman découvre dans les égouts le cadavre d’un homme atrocement mutilé. La victime semble avoir subi des sévices similaires à ceux qu’il a endurés six ans auparavant. Persuadé que le coupable est l’un de ses anciens compagnons de captivité, Bowman décide de partir à sa recherche.

De la jungle birmane à l’Amérique de la conquête de l’Ouest en passant par les bas-fonds londoniens, l’histoire d’une quête personnelle et de la métamorphose d’un homme, dans un monde en pleine mutation. »

Lire la suite