« La végétarienne » de Han Kang

végé

Lu dans le cadre de la sélection Avril 2016 pour le Prix des lecteurs Livre de Poche, je vous en fais la chronique un peu tard par rapport à ma lecture faite en Avril et je m’en excuse. Les journées sont bien chargées et je n’ai pas toujours eu le temps de vous faire mes articles en temps et en heure.

Voilà donc un roman assez particulier, étrange et à la fois assez envoûtant. L’histoire d’une femme qui veut devenir une plante, un arbre, un végétal. Une femme pour qui devenir végétarienne n’a pas pris la même signification que pour les autres végétariens.

Quatrième de couverture:

« Une nuit, Yonghye se réveille et va au réfrigérateur. Guidée par son rêve, elle a désormais un but: devenir végétale, se perdre dans l’existence calme et inaccessible des arbres et des plantes. Ce dépouillement qui devient le sens de sa vie, le pouvoir érotique, floral de sa nudité vont faire voler en éclats les règles de la société, dans une lente descente vers la folie et l’absolu. »

Lire la suite

Publicités

« Vernon Subutex » de Virginie Despentes

subutex

 

Un livre atypique, un concentré de débauches, de perdition, de remises en question? Vernon Subutex va perdre tout ce qu’il a et va marquer chaque personne de son entourage un peu, beaucoup, passionnément…Un roman qui a beaucoup de succès mais que je n’ai pas réussi à saisir, à comprendre…

Quatrième de couverture:

« Qui est Vernon Subutex? 

Une légende urbaine?Un ange déchu. Un disparu qui ne cesse de ressurgir. Le détenteur d’un secret. Le dernier témoin d’un monde révolu. L’ultime visage de notre comédie humaine. Notre fantôme à tous. »

Lire la suite

« Silo » de Hugh Howey: une fiction incroyable

silo

Premier livre lu dans le cadre de la sélection du mois d’Avril 2016 pour le Prix des lecteurs Livre de Poche. Je lis rarement de science fiction mais le résumé me laissait penser que j’allais passer de belles heures de lectures et je ne m’étais pas trompée. Une fiction incroyable qui m’a transportée du début à la fin. Un condensé de frissons et de révélations sur la nouvelle condition de l’Homme dans un futur postapocalyptique.

Quatrième de couverture:

« Dans un postapocalyptique,  quelques milliers de survivants occupent un silo souterrain de 144 étages. Presque tout y est interdit ou contrôlé, y compris les naissances. Ceux qui enfreignent la loi sont expulsés en dehors du silo, où l’air est toxique. Avant de mourir, ils doivent nettoyer les capteurs qui retransmettent des images brouillées du monde extérieur sur un écran géant. Mais certains commencent à douter de ce qui se passe réellement dehors. »

Lire la suite