« Roxanne et Tristan » de Rose Devin

IMG_0306

Je vais vous présenter aujourd’hui le roman de Rose Devin. Elle me l’avais envoyé en version manuscrite il y a de cela quelque temps, je vous en fais enfin l’article 😉

Ce roman parle d’amour, de Rose et de Tristan, de rêves et de réalité, de découvertes et de déceptions…

Quatrième de couverture:
« De nombreuses années se sont écoulées depuis cette fameuse nuit de pleine lune dans ce petit hôpital de campagne.
Aujourd’hui Roxanne a bien grandi. Roxanne est jeune. Roxanne est belle, mais ne le sait pas.
Et puis, un jour elle croise le chemin d’un jeune homme dénommé Tristan. Auprès de lui, elle connaitra ses premiers émois, et ils vont s’aimer comme deux gamins qui apprennent la vie. D’un amour tendre, passionné, mais aussi maladroit.
Et puis, depuis qu’elle l’a rencontré il y a ces rêves qui hantent ses nuits. Des rêves qui semblent la ramener à une autre époque, dans une autre vie… Sont-ils là pour lui révéler une chose importante sur sa relation ? »

Lire la suite

Publicités

« Vernon Subutex » de Virginie Despentes

subutex

 

Un livre atypique, un concentré de débauches, de perdition, de remises en question? Vernon Subutex va perdre tout ce qu’il a et va marquer chaque personne de son entourage un peu, beaucoup, passionnément…Un roman qui a beaucoup de succès mais que je n’ai pas réussi à saisir, à comprendre…

Quatrième de couverture:

« Qui est Vernon Subutex? 

Une légende urbaine?Un ange déchu. Un disparu qui ne cesse de ressurgir. Le détenteur d’un secret. Le dernier témoin d’un monde révolu. L’ultime visage de notre comédie humaine. Notre fantôme à tous. »

Lire la suite

« La 2 CV Verte » de Manu Causse: un conte où folie et réalité se côtoient de près

2 cv

Je vais vous parler aujourd’hui d’une histoire qui m’a beaucoup touchée par son imaginaire et son émotion. L’histoire d’un père et de son fils, d’un handicap et de désespoir, d’un chat qui parle et d’un gendarme sensible. Un conte sur l’amour dans lequel une 2 CV verte va changer bien des choses. Un livre coup de cœur pour moi!

Quatrième de couverture:

« Isaac est un petit garçon vide. Un corps, des yeux, mais rien à l’intérieur. Il ne parle pas- sauf quand il hurle. Ses parents se sont détruits peu à peu à coups d’amertume et de culpabilité. 

  Eric, le père, est épuisé et désemparé. Jusqu’au jour où il hérite d’une vieille 2 CV – une 2 CV verte. Et quand Isaac la voit, quelque chose change. Tout s’emballe: le père décide d’enlever son fils de la clinique et de partir à l’aventure au volant de la 2 CV. Aidés par une adolescente lunatique, traqués par un gendarme amateur de champignons et accompagnés d’un chaton bavard et arrogant, le père et le fils nous plongent dans un conte initiatique tendre et loufoque. »

Lire la suite

« Et le silence sera ta peine » d’Elodie Geffray

silence

 

Un thriller aujourd’hui mais pas un thriller comme on a l’habitude d’en lire. En effet, ici nous connaissons le meurtrier dès le départ et l’originalité du roman résulte dans le fait que c’est un innocent qui va de son plein gré endosser un meurtre commis par un autre.

Une très bonne lecture que je vous argumente de ce pas.

Une première version de ce roman est parue en 2014 aux Editions Chemin Vert sous le nom de « Les somnambules se réveillent tard ».

Quatrième de couverture:

« D’un côté il y a le jeune Nicolas, fils de ministre, qui a commis l’irréparable mais dont le père trouvera toujours le moyen d’arranger les choses. De l’autre il y a Dominique, un chômeur battu par la vie, qui accepte d’endosser l’irréparable. 

Etre libre…ne plus l’être…

Et si se faire accuser d’un crime qu’on n’a pas commis pouvait conduire à la liberté? 

Elodie Geffray signe un thriller construit d’une main de maître, implacable, palpitant. Un auteur est né! »

Lire la suite

« Le bonheur national brut » de François Roux

bonheur

 

Reçu dans le cadre de la sélection 2016 pour le Prix des Lecteurs Livre de Poche, j’appréhendais un peu de lire ce livre car j’avais peur que le climat politique soit trop présent au dépens d’une histoire d’amitié et la politique n’est pas forcément ce que j’aime lire le plus. Mais j’ai été agréablement surprise car ce roman est très bien écrit, l’amitié qui lie nos quatre personnages y est touchante et le climat politique présent se liant parfaitement aux destins de ces quatre français.

Quatrième de couverture:

« Le 10 Mai 1981, la France bascule à gauche. Pour Paul et sa bande – Rodolphe, Benoît et Tanguy – tous les espoirs sont permis. Issus de milieux différents, ils ont dix-sept ans et s’apprêtent à passer leur bac. Une trentaine d’années plus tard, ils se retrouvent, à la fois transformés et fidèles à eux-mêmes. 

Que reste-t-il de leurs rêves, au moment où le visage de François Hollande s’affiche sur les écrans de télévision? 

Chronique générationnelle, roman d’apprentissage, Le Bonheur national brut nous fait revivre, à travers le destin croisé de quatre amis d’enfance, la France de ces trois dernières décennies, restituant admirablement son climat social, politique et affectif. »

Lire la suite

« Le gardien de nos frères » d’Ariane Bois

le gardien

 

J’ai fait une très belle découverte avec ce roman d’Ariane Bois que j’ai lue pour la première fois. Un roman d’amour, de fraternité et de survie.

Quatrième de couverture:

 » En 1939, Simon Mandel a 16 ans. Entré dans la Résistance, il sera blessé au maquis. En 1945, la guerre lui a tout pris et notamment Elie, son petit frère disparu dans des conditions mystérieuses. Dans une France désorganisée et exsangue, Simon embrasse une nouvelle cause, celle des Dépisteurs. Ces jeunes Juifs, anciens scouts et combattants, ont pour mission de retrouver des enfants dont les parents ne sont pas revenus des camps. Sillonner le pays à la recherche des siens est sans doute le seul espoir pour Simon de retrouver Elie. 

Dans ce monde traumatisé où le retour à la vie sera pour certains une tragédie de plus, Simon rencontre Léna, survivante du ghetto de Varsovie. Rejetée par son propre pays, la Pologne, elle cherche elle aussi à redonner un sens à son existence. De Paris à Toulouse, d’Israël à New York, la reconstruction bouleversante de deux jeunes révoltés portés par la force de l’amour et le souffle de l’Histoire. »

Lire la suite

« L’ordre Damoclès, le pic du merle » d’Alain Nahmias

l'ordre

 

Nouvel auteur, nouvelle maison d’Edition, toujours plein de découvertes littéraires qui enrichissent mon monde livresque.

Aujourd’hui je vais vous parler d’un roman qui m’a agréablement surprise. Un roman d’aventure sur fond de suspens et de policier qui m’a beaucoup plu et qui a vraiment le mérite que je vous en parle.

Alain Nahmias a écrit plusieurs romans, je découvre avec l’ordre Damoclès sa plume et son style maîtrisé et prenant.

L’Ordre Damoclès a été crée par plusieurs passionnés désireux de rendre justice aux victimes des grands génocides de l’Histoire. La justice mettant trop de temps ou oubliant même parfois certains criminels de guerre ou bien les criminels eux-même étant impossibles à localiser, l’Ordre Damoclès décide d’éliminer ses hommes dénués de toute humanité ayant perpétré des massacres abominables.

Lire la suite

« La petite marchande de rêves » de Maxence Fermine

la petite marchande

 

Une très belle petite histoire dont je vais vous parler aujourd’hui. Envoyé par les Editions Michel Lafon, ce livre concentrant les trois tomes m’avait donné envie et même si l’écriture est évidemment plus orientée pour les enfants, j’ai aimé cette histoire qui m’a fait retomber en enfance le temps de ma lecture.

 

Quatrième de couverture:

« Le jour de ses onze ans, Malo tombe dans la Seine. Aspiré dans un toboggan, quand il ouvre les yeux il découvre un monde en noir et blanc, éclairé par une lune de diamants. Il vient de pénétrer au Royaume des Ombres, un lieu magique où les habitants sont aussi étranges que fascinants, surtout Lili, la petite marchande de rêves au regard d’or qui capture les songes… »

Lire la suite

« Trois mille chevaux vapeur » d’Antonin Varenne

trois mille

 

Voilà le premier roman que j’ai lu parmi les trois livres reçus pour la sélection du mois de Février pour le Prix des lecteurs Livre de Poche 2016 dont je suis jury.

Ce roman d’aventure est passionnant et m’a transporté du début à la fin.

Quatrième de couverture:

«  1852, pendant la deuxième guerre anglo-birmane. Le sergent Arthur Bowman doit accomplir une mission secrète. Mais l’expédition tourne mal et les hommes sont capturés et torturés pendant plusieurs mois. Seuls dix d’entre eux survivront. 

Londres, 1858. Alors qu’il noie son passé dans l’opium et l’alcool, Bowman découvre dans les égouts le cadavre d’un homme atrocement mutilé. La victime semble avoir subi des sévices similaires à ceux qu’il a endurés six ans auparavant. Persuadé que le coupable est l’un de ses anciens compagnons de captivité, Bowman décide de partir à sa recherche.

De la jungle birmane à l’Amérique de la conquête de l’Ouest en passant par les bas-fonds londoniens, l’histoire d’une quête personnelle et de la métamorphose d’un homme, dans un monde en pleine mutation. »

Lire la suite

« Reflex » de Maud Mayeras

reflex 1

 

Un thriller coup de cœur que j’avais lu il  y a un moment déjà et que je ne vous avais pas encore chroniqué. Un roman haletant jusqu’à la dernière page.

Quatrième de couverture:

«  Photographe de l’identité judiciaire, Iris Baudry est discrète, obsessionnelle, déterminée. Disponible nuit et jour, elle shoote en rafale des cadavres pour oublier celui de son fils, sauvagement assassiné onze ans auparavant.

Mais une nouvelle affaire va la ramener au cœur de son cauchemar: dans la ville maudite où son enfant a disparu, un tueur en série s’est mis à sévir. Et sa façon d’écorcher ses victimes en rappelle une autre…

La canicule assèche la ville, détrempe les corps et échauffe les esprits, les monstres se révèlent et le brasier qu’Iris croyait éteint va s’enflammer à nouveau dans l’objectif de son reflex. »

Lire la suite