Interview d’auteurs: Bruno et Annick RICHARD, parents de Robin: paroles touchantes…

IMG_3551
 
  Grande première sur ce blog!!
Une interview d’auteur! Et pour cette première les parents de Robin RICHARD nous livrent leur ressenti sur leur histoire.
 
Bruno et Annick RICHARD,
la parution de l’article sur votre livre « Le jour où le ciel se déchira » a suscité beaucoup de réactions de la part des internautes et Robin peut être sûr que nous pensons à lui et sommes à ses côtés et à vos côtés pour votre combat.
COUVERTURE_LIVRE_0_2

1/ Pouvez-vous nous dire ce qui vous a conduit à écrire ce livre sur l’histoire de votre fils et quel en est le but ou le message ?

Tout d’abord, beaucoup de gens nous ont demandé de le faire afin de dénoncer ce qu’endure notre fils depuis son accident. De plus, nous considérons que faire connaître son histoire au plus de gens possible, c’est la garantie qu’il sera bien soigné.

2/ Ce livre vous a-t-il permis d’avoir plus de réponses et de contacts pour l’évolution future et le suivi de Robin ?

Pour le moment, nous sommes en pleine promotion de notre livre, tout en continuant d’être avec Robin tous les jours et cet exercice est assez difficile. Néanmoins, le fait d’avoir écrit ce livre a effectivement mis Robin à la lumière des projecteurs, créant de fait une certaine protection concernant les soins dispensés à son égard ainsi qu’une meilleure écoute de la part des politiques et des médecins quant à nos demandes.

3/ Mettre par écrit votre histoire a-t-il été difficile ?

Nous n’avons rien oublié depuis l’instant où ces deux hommes sont venus nous annoncer l’accident de notre fils, pourtant nous sommes obligés d’avancer et le cerveau humain a la faculté de classer, ranger les souvenirs, de faire en sorte qu’ils ne deviennent pas une obsession, les priorités passent avant tout, le présent et le futur sont nos priorités ; nous n’oublions rien, nous y pensons moins pour pouvoir aller de l’avant. Mais il est vrai tout de même que se remémorer tout cela et de façon précise, chronologique, vous replonge dans ce cauchemar sans nom. Nous n’avons pourtant pas pu tout coucher sur le papier, tant la réalité est dure à exprimer avec de simples mots.

4/ Que vous a apporté d’un point de vue personnel l’écriture de ce livre ?

Ce qu’a pu nous apporter l’écriture de ce livre ? Personnellement, peu de chose hormis une certaine fierté d’avoir pu réaliser cela pour notre fils qui le mérite bien.

5/ Combien de temps l’écriture du livre a-t-elle pris ?

Environ 4 mois de travail, les souvenirs sont frais.

6/ Lisez-vous beaucoup avec Robin et qu’aime-t-il comme genre de lectures ?

Dès que nous le pouvons, nous lisons et faisons lire des BD à Robin, comme Gaston Lagaffe ou bien Titeuf ou sur tout un tas de domaines comme le golf, la science, les animaux etc. Pendant son coma, Annick, lui lisait beaucoup de livres, un ou deux par semaine.

Robin pour la première fois hors de son fauteuil

Robin pour la première fois hors de son fauteuil

7/ Lorsque j’ai rencontré Annick, vous étiez toujours à la recherche d’un orthodontiste sur Paris. Avez-vous aujourd’hui trouvé un orthodontiste pouvant s’occuper de Robin ?

Après l’abandon politico-médical du Pr Lantiéri, nous avons réussi à trouver une personne formidable, exerçant au CHU de Bicêtre, un grand, dont je tairai le nom pour le moment. Nous lui avons demandé de terminer le travail sur la bouche de Robin et il a accepté. Notre fils aura dans les prochains jours des examens bucco-dentaires et stomatologiques à la Salpêtrières, sous la Direction de ce Professeur de Bicêtre. Nous avons bon espoir ce coup-ci. Concernant l’orthodontiste, je laisse libre choix, tout en restant vigilant, à ce Professeur qui je le sais œuvrera dans le bon sens.

8/ Quels retours avez-vous eu sur votre livre depuis sa parution ?

Beaucoup de gens nous rapportent leur émotion à la lecture de notre livre. Je pense que nous avons bien réussi à exprimer le combat de notre fils ainsi que le nôtre et les critiques sont plutôt assez bonnes.

9/ Combien de livres sur l’histoire de Robin ont été vendu à l’heure actuelle ?

Nous avons depuis le mois de septembre déjà vendu environ 8 000 à 10 000 exemplaires, nous travaillons beaucoup pour cela : dédicaces, salon du livre, presse, réseaux sociaux, et tous nos amis et amis de Robin qui font eux aussi la promotion de notre livre participent à leur manière à la guérison de notre fils. Je tiens quand même à dire que notre livre a été acheté depuis le Canada, la Suisse, la Belgique, les Etats Unis, la Réunion, le Sénégal, les Philippines, l’Australie, l’Angleterre, le Luxembourg, l’Allemagne et bien sûr partout en France.

10/ Pour les internautes qui seraient désireux de vous soutenir, quels sont les sites consultables et le nom de votre association ?

L’Association Robin Richard : http://asso.robinrichard.free.fr

Mes blogs :

http://robinrichardtouchparlafoudre.blogspot.fr/

http://www.myspace.com/robinrichard

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/perso/robin-richard/       

http://twitter.com/Robin Richard

https://www.facebook.com/bruno.richard

https://www.facebook.com/association Robin Richard  (groupe)

N’hésitez pas pour finir, à vous rendre sur le site amazon.fr ou bien Fnac.com pour commander notre livre ou bien pour y laisser votre sentiment concernant celui-ci. Merci.

En vous remerciant encore grandement d’avoir répondu à ces questions,

Cordialement et avec tout mon soutien.

Douceur Littéraire

Rendez-vous sur Hellocoton !