« Dérapage » de David Desgouilles

derapage

Reçu le mois dernier par les Editions du Rocher, cela faisait un moment que ce roman me faisait de l’œil. Le thème me plaisait beaucoup et j’avais hâte de découvrir ce que renfermait cette fiction.

Quatrième de couverture:

« Lors d’un débat télévisé, le chroniqueur Stéphane Letourneur, croyant son micro coupé, adresse une remarque graveleuse à une femme politique. Cruelle erreur! La meute des internautes se déchaîne, il devient l’homme à abattre sur les réseaux sociaux. Quelques jours plus tard, Nicolas Sarkozy est victime d’un enlèvement, alors qu’il fait du vélo dans la montagne varoise. Une actu chassant l’autre, l’annonce du kidnapping de l’ancien Président tourne en boucle sur les chaînes d’info. Une aubaine pour Letourneur, enfin délivré de la traque dont il  était la cible, et qui a trouvé refuge dans un petit village jurassien. Mais le calme ne dure pas…

  Quel est ce groupe de personnes au comportement étrange installé dans la propriété voisine. Pourquoi semblent-ils si méfiants? Quel rôle joue Pauline, consœur Journaliste de Letourneur?

  Une politique -fiction haletante et magistralement orchestrée. »

Mon avis:

Ce roman renferme deux thèmes principaux: la descente aux enfers du journaliste Letourneur et l’enlèvement de l’ancien Président. Les deux sont une bonne idée et sont bien abordés mais j’ai trouvé qu’ils manquaient un peu d’approfondissement. La dégringolade du journaliste est très intéressante et dénote bien l’influence des réseaux sociaux dans notre société. Un tweet incendiaire et vous êtes condamné. Tout le monde lui tourne le dos que ce soit ceux de sa sphère professionnelle ou de sa sphère privée. Le désespoir de Stéphane Letourneur est bien décrit, sa misère totale et ce que j’ai beaucoup aimé ce sont les références aux émissions de télévision actuelles qui nous montrent qu’un tel scénario pourrait très bien arriver demain. Même si ce sujet est bien décrit et bien abordé j’aurai bien aimé avoir encore quelques pages sur la description de l’acharnement de la société et son absence d’empathie.

Quant au second sujet, l’enlèvement de Nicolas Sarkozy, je ne m’attendais pas à cette présentation. Nicolas Sarkozy parle en aparté, nous vivons ses peurs et ses appréhensions mais il n’y a pas de réelles confrontations entre l’otage et le ravisseur. Je pensais qu’il y aurait des règlements de compte quant à l’assassinat de Kadhafi mais ici les ravisseurs veulent surtout faire endosser le rapte à d’autres et montrer que la maîtrise de l’informatique est un outil destructeur. Le personnage de l’ancien Président reste assez impersonnel et nous n’arrivons pas à nous y attacher.

En dehors de ces quelques remarques, ce roman est très bien maîtrisé et le sujet d’actualité envoûte le lecteur.

Un bon roman fiction qui m’a fait passer un  agréable moment.

 

Petit extrait:

« Stéphane Letourneur déambulait dans les rues de Paris. Il laissait pousser la barbe afin que ne le reconnaisse plus. Il réfléchissait maintenant sérieusement aux moyens d’en finir.

  Avec son existence.

  Comment se suicider à Paris en 2015? Il pensa à ce texte de Pierre Desproges sur le suicide. Les hommes de pouvoir préfèrent l’arme à feu car ils aiment mourir la tête haute et la cervelle par terre. Les ruraux se pendent car à la campagne il y a des poutres partout. Les égoïstes allument le gaz dans leur HLM. Les hésitants se jettent du haut de la Tour Eiffel pour pouvoir changer d’avis pendant la descente… Le Normand qu’il était, en tout cas, ne pouvait pas opter pour l’immersion dans la Seine. Il savait nager depuis qu’il avait  cinq ans.

  Sa vie s’était écroulée en quelques jours. Il n’avait plus rien. Il n’était plus rien. Et, surtout, l’idée que ses lyncheurs ressentent de la culpabilité lui plaisait. Il ne mourrait pas pour rien. Stéphane imaginait un grand débat sur le rôle des réseaux sociaux, sur la chasse en meute. Sa mort ne serait pas vaine. »

 

« Dérapage », David Desgouilles, Editions du Rocher, Janvier 2017, 208 pages. 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s