« Les fiancés de l’hiver, la passe-miroir, livre 1 » de Christelle Dabos

81yy6fdhtjl

 

On m’a prêté ce livre il y a quelque temps et je l’ai dévoré. Parler de littérature avec mes patients m’apporte des échanges incroyables et je n’aurai sûrement pas lu ce roman si ma patiente ne m’en avait pas parlé avec des étoiles plein les yeux 😉  J’en avais pourtant entendu parlé sur les autres blogs et je suis ravie d’avoir découvert l’univers de Christelle Dabos.

Quatrième de couverture:

« Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers: elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citadelle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.  »

Mon avis:

Un merveilleux roman de l’univers jeunesse. Une fiction passionnante, j’ai été  immergée dans ce monde imaginaire dès les premières lignes.

On fait la connaissance d’Ophélie, jeune femme aux multiples dons: elle traverse les miroirs et lit les objets: elle arrive à lire le passé des objets, de voir qui les a touché et d’en extraire des informations importantes. Elle vit sur Anima et doit se marier de force à Thorn, homme froid et terrifiant qui vit à la Citadelle. Elle doit s’y rendre et quitter sa famille. Sa tante l’accompagne et elles vont toutes découvrir peu à peu le monde de Thorn si différent du leur, sa famille, les secrets et surtout les vraies raisons de ce mariage arrangé.

Ophélie va devoir faire face à la famille de Thorn: des femmes en apparence de son côté mais les évènements vont l’amener à douter et à ne faire confiance qu’à elle-même. Ses relations avec Thorn sont des plus protocolaires, il s’absente en permanence pour son travail et leurs rares conversations vont montrer à Ophélie que Thorn n’est peut être pas si froid et terrifiant que cela.

Mais lors d’un grand évènement, un grand bal organisé, Ophélie va devoir prendre une apparence tout autre pour ne pas révéler sa véritable identité, à savoir la future femme de Thorn. Sa fausse apparence va lui permettre de découvrir bien des secrets: grâce aux miroirs et à certaines personnes, Ophélie va commencer à réaliser ce pour quoi on veut la marier à Thorn.

Une épopée incroyable, je vous le conseille grandement. Les décors sont très réalistes, la magie et les coups bas sont le lot du quotidien d’Ophélie. Elle va devoir s’y mêler et s’y fondre si elle veut survivre.

Je vais m’empresser de lire le livre 2 qui, selon les lecteurs, est encore mieux que le premier. Vu l’enthousiasme que j’ai eu à le lire le Livre 1, j’ai hâte de lire le 2.

Bonne lecture!

 

Petit extrait:

« – Il n’y a aucune erreur, dit la Doyenne d’une voix glaciale. M. Thorn a introduit une demande officielle pour épouser une Animiste. Parmi toutes les jeunes filles à marier, tu es celle que nous avons choisie. 

– Il semblerait que M. Thorn n’apprécie guère votre choix, observa tranquillement Ophélie.

– Il devra s’en satisfaire. Les familles ont parlé.

– Pourquoi moi? insista Ophélie sans se soucier du visage catastrophé de sa mère. Vous me punissez?

  C’était sa conviction profonde. Ophélie avait refusé trop de propositions, trop d’arangements. Elle dissonait parmi toutes ses cousines qui étaient déjà mères de famille et cette fausse note déplaisait. Les Doyennes se servaient de cette alliance pour faire un exemple.

  La vieillarde enfonça son regard pâle tout au fond de ses lunettes, par delà les verres brisés. Quand elle ne se recroquevillait pas sur elle-même, elle était plus grande qu’Ophélie.

– Nous t’accordons une dernière chance. Fais honneur à notre famille, gamine. Si tu échoues à cette tâche, si tu fais échouer ce mariage, je te jure que tu ne poseras jamais plus les pieds sur Anima. »

 

« Les fiancés de l’hiver, La passe-miroir, Livre 1 », Christelle Dabos, Editions Gallimard Jeunesse, 518 pages. 

 

 

Publicités

7 réflexions sur “« Les fiancés de l’hiver, la passe-miroir, livre 1 » de Christelle Dabos

  1. Polinette dit :

    Bonjour,

    Je constate encore une fois une lecture en commun, et j’ai adoré également. Un nouvel univers plein de poésie qui n’a rien à envié à ses grand-frères. La littérature jeunesse gagne un nouvel auteur avec énormément de talent. J’ai lu le tome 2, un régal. Énormément de rebondissement et un nouvel ennemis de grande envergure. J’ai hâte de connaître votre avis sur cette suite.

  2. Nicolas dit :

    Je n’ai pas accroché plus que ça à ce roman, qui part bien, mais qui ne tient pas ses promesses: on est trop dans les intrigues de la cour, qui ne m’ont pas passionné. Et le pouvoir de la lecture de l’héroïne n’est presque pas développé. Au final je me suis pas mal ennuyé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s