« Une question d’harmonie » de Bérangère de Chocqueuse

harmonie

Un roman agréable à lire qui fait du bien au moral. Il m’a fait penser au roman de Léa Wiazemsky  » Le vieux qui déjeunait seul ». L’histoire d’une rencontre entre une jeune femme et un vieil homme qui se découvre une bel amitié.

Quatrième de couverture:

« Il n’y a pas d’âge pour faire la rencontre de sa vie…

Elle aime l’agitation parisienne, les sorties entre amis, les week-ends chez ses parents; elle poursuit ses études d’histoire de l’art tout en se demandant ce qu’elle va bien pouvoir faire de sa vie.

Il est musicien de l’Orchestre national de France, il aime s’enfermer dans son appartement en tête à tête avec sa contrebasse et ses piles de livres. 

Elle essaie d’en savoir plus sur lui à chacune de leurs entrevues.

Il garde close la porte de son cœur et pourtant il ne manquerait aucun de leurs rendez-vous. 

Elle c’est Julia, elle a 25 ans.

Lui c’est Paul, il en a 80.

L’harmonie n’est pas une question d’âge mais de rencontre, et voici l’histoire d’amitié fabuleuse entre deux êtres que plus d’un demi-siècle sépare mais qui ont tellement à apprendre l’un de l’autre. »

Mon avis:

J’ai passé un bon moment avec ce roman mais je n’ai pas eu de coup de cœur non plus. L’écriture est facile, l’histoire un peu télécopiée. Ce que j’ai préféré, c’est de découvrir petit à petit la vie du vieil homme lorsqu’il était jeune et désireux d’entrer à l’Orchestre national de France, son engouement pour la musique et sa volonté de réussir et surtout son histoire d’amour naissante. Sa vie de jeune adulte entrecoupe le récit dans lequel Julia et Paul apprennent à se connaître. Les questionnements de Julia concernant sa vie, son histoire d’amour sont intéressants mais ne m’ont pas passionnée autant que la vie de Paul. Peut être mon amour pour l’histoire et la vie des personnes plus âgées que moi me touchent plus. Je dois avouer que les personnes âgées que je découvre dans les romans me font souvent penser à mes grands-parents. Je me sens presque plus proche d’eux que les personnages de mon âge. Ils m’apportent ce je ne sais quoi de passionnant qui entoure telle une aura les personnes ayant l’âge de mes grands-parents.

C’est pourquoi j’ai préféré les passages relatant la vie de Paul. J’y ai trouvé un jeune homme passionné et prêt à tous les sacrifices pour parvenir à réaliser son rêve. Julia elle se cherche plus tout en prenant des décisions conséquentes pour sa vie future.

Un bon roman facile à lire qui vous fera passer un bon moment.

Bonne lecture!

Petit extrait:

 » Julia n’en croyait pas ses oreilles. Le rapprochement qu’elle avait espéré depuis plusieurs mois, jusque là en vain, étai bel et bien en train de s’opérer sous ses yeux. Elle mourait d’envie d’en savoir plus mais elle avait aussi appris, depuis qu’elle rendait visite à Paul; à être patiente et à reconnaître les moments propices à la discussion. L’un d’entre eux venait de passer. Il était temps pour elle de s’en aller. »

« Une question d’harmonie », Bérangère de Chocqueuse, Editions Belfond, Mars 2016, 331 pages.

Publicités

4 réflexions sur “« Une question d’harmonie » de Bérangère de Chocqueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s