« Une vie entre deux océans » de M.L. Stedman

une vie

Je vais vous parler d’un roman coup de cœur aujourd’hui. Un roman qui m’a émue aux larmes et que j’ai eu du mal à lâcher une fois terminé.

Quatrième de couverture:

 » Après avoir connu les horreurs de la Grande Guerre, Tom Sherbourne revient en Australie. Aspirant à la tranquillité, il accepte un poste de gardien de phare sur l’île de Janus, un bout de terre sauvage et reculé. Là, il coule des jours heureux avec sa femme, Isabel. Un bonheur peu à peu contrarié par leurs échecs répétés pour avoir un enfant. Jusqu’au jour où un canot vient s’échouer sur le rivage. A son bord, le cadavre d’un homme, ainsi qu’un bébé, sain et sauf. Pour connaître enfin la joie d’être parents, Isabel demande à Tom d’ignorer les règles, de ne pas signaler « l’incident ». Une décision aux conséquences dévastatrices. » 

Mon avis:

Une vie entre deux océans, un titre qui représente bien le contenu de ce roman : « entre deux océans » car se passant en Australie ;  « une vie entre deux… » car une vie de tiraillement, de choix, de décisions terribles à prendre.

M.L. Stedman signe là son premier roman et nous emmène sur une petite île d’Australie, au sortir de la Première Guerre Mondiale. Tom, ancien soldat, décide de devenir gardien de phare sur l’île de Janus. Une vie d’isolement dans des conditions climatiques parfois difficiles, mais après les horreurs de la guerre, Tom a besoin de cela. Lorsqu’il rencontre Isabel, sa vie prend un nouveau tournant surtout lorsque cette dernière décide de venir vivre avec lui sur l’île. Une vie rêvée, emplie de bonheur mais les fausses couches à répétitions d’Izzy vont venir assombrir ce bonheur en apparence indestructible. Un canot qui s’échoue sur l’île, le corps d’un homme retrouvé, un bébé vivant mais affamé…Isabel interprète cela comme un signe du destin et décide de garder l’enfant. Un choix qui va s’avérer terriblement difficile à assumer pour Tom, partagé entre le bonheur de sa femme et le mensonge qu’ils portent.

Comment vivre serein lorsque l’on porte un tel fardeau, comment se regarder en face en sachant que quelque part une famille pleure la perte d’un homme et d’un enfant ?

«  Peut-être, tenta-t-elle, peut-être… quand Lucy sera plus grande, peut-être alors pourra-t-on le dire à Hannah, lorsque ce sera moins destructeur… Mais pas avant des années, Tom, des années. »

Les allers-retours sur le continent vont peu à peu tirailler les deux amants quant à leur décision, les années passant ne faisant qu’accentuer ce sentiment de malaise.

Ce roman est un coup de maître et les sentiments propres à chaque personnage y sont retranscrits de telle façon que l’on comprend la position et les choix de chacun.

Une vie entre deux océans est un roman d’amour, de trahison, de cas de conscience, de désespoir, de combats, de mères courages et d’un homme capable de tout pour l’amour de sa femme.

«  C’étaient là des accusations que Tom avait déjà entendues, lorsque folle de chagrin après ses fausses couches, Isabel avait donné libre cours à sa rage contre la seule personne présente à ses côtés – l’homme qui continuait à faire son devoir, qui la réconfortait du mieux qu’il le pouvait, mais qui gardait pour lui son propre chagrin. Une fois de plus, il la sentit au bord d’un gouffre dangereux, plus près d’y tomber peut-être qu’elle ne l’avait jamais été. »

Comment ne pas tomber amoureuse de ces personnages qui touchent et posent des cas de conscience terrible. J’ai compris le choix d’Isabel, la décision de Tom et l’horreur vécue par la famille de l’enfant. L’envie d’être mère peut parfois vous envahir et ne plus vous faire voir la réalité en face. La vie de reclus sur l’île isolent ces parents et leur permet de s’imaginer et de vivre cette vie de famille tant rêvée. Mais quand le monde extérieur les frappe de plein fouet, la raison reprend ses droits et leur fait ouvrir les yeux.

Une lecture incroyable, un roman à couper le souffle par son suspens et par tout l’amour qui s’en dégage.

Le film adapté de ce roman sortira en Octobre prochain. Une chose est sûre, je me hâterai pour le voir.

Bonne lecture!

Ce livre à été publié sur le site Café Powell.

« Une vie entre deux océans », M.L. Stedman. Editions Stock, 2013. Editions Livre de Poche, 2014. Traduit de l’anglais (Australie) par Anne Wicke.

Publicités

5 réflexions sur “« Une vie entre deux océans » de M.L. Stedman

  1. ALittleBitDramatic (@a_dramatic) dit :

    Je vois ce roman partout en ce moment ! J’ai entendu et lu tout et son contraire concernant le roman et le film qui en est tiré ! ! Personnellement, je ne l’ai pas vu, je ne pense pas le voir mais le livre me tente beaucoup beaucoup, par contre ! Et ta chronique est tellement…élogieuse ! J’ai pris un grand plaisir à la lire et, en terminant, je me suis dit : ça y’est, elle m’a convaincue ! Je vais le lire ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s