« Le pacte des menteurs » de Rebecca Witney

le-pacte-des-menteurs-685356-250-400-205x300

 

Je vais vous parler aujourd’hui du premier roman de Rebecca Whitney « Le pacte des menteurs » reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Denoël.

Un roman à suspense, qui fait froid dans le dos et qui m’a même perturbée…

Quatrième de couverture:

« Rachel et David sont l’image même du jeune couple heureux et comblé. Une belle maison à Brighton, une société de production florissante…Jusqu’à cette nuit où Rachel, au volant de sa voiture, cause la mort d’un homme. Un pacte terrible va alors lier les époux à jamais, et les apparences si bien préservées commencent à se fissurer. David et Rachel tentent de reprendre le cours normal de leur existence, mais Rachel, rongée par la culpabilité, se laisse happer par une spirale autodestructrice qui attise les obsessions les plus sombres de David, manipulateur et possessif, et fait remonter en elle des souvenirs d’enfance longtemps refoulés. Rachel parviendra-t-elle à affronter son douloureux passé et à trouver l’absolution pour son crime?

A travers le portrait d’une femme prisonnière d’un mariage toxique, Rebecca Whitney nous montre que, bien souvent, notre part d’ombre n’est en fait qu’un écran de fumée destinée à dissimuler une vérité à laquelle on cherche à échapper… »

 

Mon avis:

Un roman passionnant et très perturbant pour ma part. J’ai été fascinée et terrifiée à la fois par la capacité de Rachel à vivre aux côtés d’un homme aussi tyrannique et manipulateur et à supporter autant de rabaissements et d’insultes.

Tuer cet homme sur la route entraîne Rachel dans une spirale infernale pour découvrir l’identité de cet homme assassiné sur la route et tenter de se racheter tout en gardant le secret sur ce qui s’est réellement passé. A travers ses flashback, on comprend mieux la personnalité de Rachel. Élevée par une mère séductrice et en manque d’amour, maltraitée par son beau-père, Rachel s’est construit un monde dans lequel sa parole n’a pas d’importance, son avis ne compte pas et faire le bonheur des autres et répondre à leur caprice est plus important que son propre bonheur. Vivre avec David la sécurise comme la terrifie à la fois. Son manque de confiance en elle et sa culpabilité vont l’amener à faire des choses dont je ne vous parlerais pas pour ne rien vous dévoiler mais certains de ses actes m’ont profondément dérangée et dégoûtée. J’ai été mal à l’aise lors de certains passages et j’avais envie de prendre Rachel par les épaules et de la secouer pour lui faire prendre conscience qu’elle allait beaucoup trop loin. Parfois la recherche de sécurité fait faire n’importe quoi.

En résumé, je peux dire que ce roman m’a plu si j’enlève ces passages dérangeants. Il est très bien écrit d’une part et découvrir la véritable teneur de la relation de David et Rachel est très bien menée. Me rendre compte de la relation dominant-dominé amenée à son paroxysme m’a fascinée et l’évolution de leur mariage prend des tournures dramatiques à cause de cet accident sur la route.

Nous sommes devant deux personnages totalement différents qui, une fois entraînés dans leurs retranchements, sont capables de choses totalement délirantes et effrayantes.

Bonne lecture!

Petit extrait:

 » Soudain, une bande de peau blanche. Des yeux écarquillés. Un craquement. Le corps est projeté en l’air – il percute le pare-brise, qui vole en éclats. J’écrase la pédale de frein, trop tard; ce que j’ai heurté, quoi que ce soit, tournoie indolemment par-dessus la voiture, avant de retomber en boule derrière, sur la route.

Le véhicule dérape et s’immobilise, moteur toujours en marche; j’ai le souffle court, la respiration saccadée, et les secondes, ou les minutes s’égrènent. Je jette un coup d’œil dans mon rétroviseur intérieur. Sur la route, les feux arrière projettent un halo rouge; vingt mètres plus loin, un amas informe. Un liquide sombre et épais se répand sur le goudron. Rien ne bouge, en dehors de la pluie qui crépite su le sol. »

 

Titre: Le pacte des menteurs

Auteur: Rebecca Whitney

Traduit de l’anglais par Nordine Haddad

Publié le 24/10/2015 aux Editions Denoël (suspense)

 

 

Publicités

2 réflexions sur “« Le pacte des menteurs » de Rebecca Witney

  1. jostein59 dit :

    Difficile de vivre sereinement avec un tel passé. J’ai noté aussi quelques points moins bien maîtrisés mais c’est un premier roman. Et la dimension psychologique est assez bien traitée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s