Coup de coeur incroyable pour « le confident » d’Hélène Grémillon

9782070445097

Quelle histoire incroyable que nous conte Hélène Grémillon dans son tout premier roman pour lequel elle a reçu cinq prix littéraires.

Terriblement bien renseignée sur la vie des français durant la Seconde Guerre Mondiale et pendant l’occupation, Hélène Grémillon nous emporte dans les coulisses d’une histoire cachée, pleine de mensonges et de trahisons et surtout dans la folie que peut engendrer l’envie absolu d’être mère.

Camille vient de perdre sa mère. La boîte aux lettres se remplie de condoléances mais parmi ces lettres, une se détache du lot. Des pages écrites par un certain Louis, inconnu de Camille, qui lui raconte une histoire, à priori celle d’une autre. Pensant que son expéditeur s’est malencontreusement trompé d’adresse, Camille se surprend à attendre impatiemment chaque semaine la suite de cette histoire hebdomadaire.  Mais ces lettres vont la concerner bien plus qu’elle ne l’imagine.

gremillon-le-confident1

Début de la Grande Guerre, la France est menacée mais pas encore occupée. Si Paul est à tout moment inquiet de la tournure que prend la situation politique, Elizabeth ne pense qu’à une chose, tomber enceinte. Les années passent, et les plantes médicinales, sangsues et autres traitements plus barbares les uns que les autres n’apportent pas la fertilité tant désirée. Son corps reste désespérément celui d’une femme stérile.

La rencontre d’Annie, jeune femme de 10 ans sa cadette, peintre et devenue une amie, va chambouler la vie de ce couple et emplir d’espoir Elizabeth lorsqu’elle lui propose de porter son enfant. Annie décide alors de quitter sa famille et Louis pour suivre ce couple et soi-disant, partir avec eux en vacances dans le seul but de cacher sa grossesse. Ce pacte fou va entraîner dans une spirale sans issue ces trois personnes et les enfermer dans des mensonges inavouables.

«  Dans certaines circonstances bien précises, une facette de soi se révèle pour se rendormir aussitôt, dès que les circonstances ont changé. »

Louis, l’auteur des lettres que reçoit Camille, lui conte les confidences qui lui ont été faites, par amour pour Annie, qu’il a connu enfant, qu’il a désespérément cherchée et qu’il n’oubliera jamais.

Ce roman est le combat à la fois d’une femme prête à tout pour être mère, d’une mère décidée à ne pas abandonner son enfant, tout cela au milieu d’un combat de bien plus grande envergure, la guerre. Jusqu’à la dernière ligne, ce roman tient en halène. On a le cœur qui s’accélère à chaque révélation, les yeux qui s’écarquillent face à l’horreur de la guerre et face aux actes dramatiques que peuvent avoir certaines personnes sous la pression et la peur que la réalité soit divulguée.

L’arrivée des soldats allemands dans l’enceinte de Paris nous plonge dans la stupeur et l’effroi de l’époque, dans la peur de l’ennemi, des couvre-feux et des arrestations.

La trahison et le mensonge mais également et surtout l’amour sont l’essence de ce roman. L’amour d’une femme, d’un homme, d’une mère, d’une fille…

 «  J’ai toujours estimé que la trahison donne tous les droits. »

Les mensonges écrasent par leur poids, mais la vérité allège la culpabilité.

 Le Confident, d’Hélène Grémillon. Folio, mars 2012.

Article également publié sur le webzine:

cropped-café-powell1 (1)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion sur “Coup de coeur incroyable pour « le confident » d’Hélène Grémillon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s