L’Oeil de la Lune d’un Anonyme

Voici la suite du « livre sans nom » que je vous ai présenté la semaine dernière.

Pour ceux qui  n’auraient pas lu l’article de mardi dernier, l’histoire se situe dans une petite ville Santa Mondega où des moines partent à la recherche d’une pierre précieuse aux pouvoirs surprenants, l’Oeil de la Lune. Ils rencontrent dans leur périple entre autre le Bourbon Kid, meurtrier sanguinaire tuant toute personne sur son passage ou presque afin de se procurer lui aussi cette fameuse pierre bleue.

Dans ce deuxième volume, nous en apprenons un peu plus sur la fameuse identité de ce Bourbon Kid : les aléas de son adolescence expliquent entre autres les raisons pour lesquelles il se bat perpétuellement contre les vampires et les raisons de sa quête pour retrouver l’Oeil de la Lune.

En dehors de cet aparté nécessaire à la compréhension de notre personnage, d’autres évènements vont apparaître et non des moindres. Dans le musée de Santa Mondega, la momie de Ramsès Gaius va prendre vie comme par magie et cet être revenu d’entre les morts va utiliser un jeune homme du nom de Dante afin d’infiltrer les gangs de vampire et retrouver l’Oeil de la Lune, pierre lui appartenant il y a de cela quelques milliers d’années.

Il utilise entre autre son fameux Livre de la Mort dans lequel chaque nom inscrit est un arrêt de mort pour celui qui s’y trouve…

Nous voilà donc replongés au cœur des gangs de vampires et de loups garous tantôt au sein de la police, tantôt dans les bars, en compagnie du Bourbon Kid, de notre moine Peto, de Dante et sa petite amie, tous luttant pour que cette pierre ne finissent pas entre les mains du Mal.

Les scènes sanglantes y sont toujours très présentes, les surprises et frissons également. J’ai aimé ce livre tout autant que le premier. J’oublie volontairement tout un tas de personnages qui font partie intégrante du roman ; les histoires se succèdent pour se mêler ensemble au fur et à mesure. L’histoire nous transporte dans les méandres de la partie sombre de la vie.

Le prochain livre est « le Cimetière du Diable ».

Bonne lecture !

Mon passage préféré :

« Joel glissa son téléphone dans la poche de sa chemise grise et dégaina sa matraque. Puis il s’avança dans l’énorme salle. Le piano se trouvait dans un coin sur la gauche, derrière un mur jaune sable qui courait sur la moitié de la longueur de la salle. Des portraits de musiciens célèbres y étaient accrochés. Ignorant un instant la musique, Joel porta toute son attention sur le présentoir égyptien qui se trouvait à sa droite, l’une des pièces les plus importantes de la collection permanente du musée, intitulée « Le Tombeau de la momie ». Les vitres avaient été brisées. Le sol était recouvert de bris de verre, juste en dessous du point d’impact. Les éclats surnageaient dans une mare de sang. Un lac de sang, en réalité. »

Article écrit pour le blogzine So Busy Girls

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion sur “L’Oeil de la Lune d’un Anonyme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s