La Reine des lectrices d’Alan Bennett

Article publié sur le blogzine de So Busy Girls

Une fiction originale que nous offre Alan Bennett dans ce livre : la Reine d’Angleterre serait devenue une férue de lecture et en délaisserait ses obligations royales.

Au hasard d’une promenade dans le parc du château accompagnée de ses chiens, la Reine tombe sur un bibliobus, une bibliothèque passant une fois par semaine depuis des années mais encore inconnue de la Reine. Elle décide alors, pour faire bonne figure, d’empreinter un des livres du bibliobus et cet empreint va être le point de départ d’une passion dévorante pour la littérature.

Conseillée dans ses lectures par un de ces hommes de cuisine, Norman, qui deviendra par la suite un de ces pages, la Reine va vite se désintéresser de ses devoirs royaux et toutes les occasions seront bonnes pour s’éclipser et retourner dans ses romans.

Alors que la famille royale apprécie cette nouvelle passion de la Reine car lui adoucissant le caractère, il n’en est pas de même pour les conseillers et les ministres qui voient dans cet engouement un manque à son devoir et un ridicule indigne d’une femme de ce rang.

Remise en question car se découvrant une passion tardive, rencontres avec les grands écrivains anglais, voyages organisés de moins en moins appréciés et heurt à l’incompréhension de ces ministres, la Reine change à un âge où les aventures de la vie nous auraient fait croire qu’un changement n’était plus possible.

Sous ses airs froids et princiers, nous découvrons et imaginons une Reine plus humaine et plus curieuse grâce à sa découverte de la littérature.

Un roman qui se lit rapidement, facilement et dont la fin est inattendue. Avec ses touches d’humour, ce livre rend bien compte de l’attachement que l’on peut avoir avec nos livres.

Mon meilleur passage :

«  L’une des obligations récurrentes de la reine était l’ouverture annuelle des sessions du Parlement, charge qu’elle trouvait jusqu’alors plutôt attrayante : descendre le Mall par une belle matinée d’automne était toujours un régal, même au bout de cinquante ans. Mais il n’en allait plus de même à présent. Elle appréhendait les deux interminables heures que la cérémonie allait lui prendre. Heureusement, le trajet devait s’effectuer à bord d’un carrosse et non du cabriolet dé couvert, ce qui lui permettait d’emporter son livre. Elle arrivait fort bien à lire tout en saluant la foule de la main : il suffisait qu’on maintienne le volume ouvert devant elle, juste en dessous de la fenêtre, et qu’elle ne le quitte pas des yeux. Evidemment, cela n’enchantait guère le duc, mais c’était relativement efficace ».

Livre lu dans le cadre du challenge  » le nez dans les livres »

Publicités

3 réflexions sur “La Reine des lectrices d’Alan Bennett

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s