« Terminus Elicius » de Karine Giebel

terminus

 

Je vais vous présenter aujourd’hui une lecture que j’ai beaucoup aimé. Ce livre m ‘a fait penser au roman « La fille du train » de Paula Hawkins: une jeune femme dans un train, une jeune femme perdue et cherchant un sens à sa vie…

Quatrième de couverture:

« Ma chère Jeanne, 

J’aimerais que vous m’aimiez comme je vous aime. Mais, pour m’aimer, il vous faut me connaître. Savoir ce que je suis… Certains diront un monstre. D’autres chercheront des explications lointaines, surgies de mon passé. 

Beaucoup jugeront, condamneront. Mais qui comprendra vraiment? Vous, je l’espère. 

Hier soir, j’étais avec une autre femme que vous. Mais je ne suis pas resté longtemps avec elle.

Juste le temps de la tuer… »

Lire la suite

« Les Mille Talents d’Euridice Gusmao » de Martha Batalha

product_9782207134207_195x320

Rien qu’à la couverture; j’ai eu envie de me plonger dans cette histoire.  Une histoire de femmes, des femmes en pleines expansions, en désir de reconnaissance, prête à se battre contre les préjugés pour s’affirmer. Une belle histoire que celle d’Euridice et des femmes qui l’entourent.

Quatrième de couverture:

« Responsable de l’augmentation de 100% du noyau familial en moins de deux ans, Euridice décida de se désinvestir de l’aspect physique de ses devoirs matrimoniaux.

Comme il était impossible de faire entendre raison à Antenor, elle se fit comprendre par les kilos qu’elle accumula. C’est vrai, les kilos parlent, les kilos crient, et exigent – Ne me touche plus jamais.

Euridice faisait durer le café jusqu’au petit déjeuner de dix heures, le déjeuner jusqu’au goûter de quatre heures, et le dîner jusqu’au souper de neuf heures. Euridice gagna trois mentons. Constatant qu’elle avait atteint la ligne, cette ligne à partir de laquelle son mari ne s’approcherait plus d’elle, elle adopta à nouveau un rythme alimentaire sain. »

Lire la suite

« Dérapage » de David Desgouilles

derapage

Reçu le mois dernier par les Editions du Rocher, cela faisait un moment que ce roman me faisait de l’œil. Le thème me plaisait beaucoup et j’avais hâte de découvrir ce que renfermait cette fiction.

Quatrième de couverture:

« Lors d’un débat télévisé, le chroniqueur Stéphane Letourneur, croyant son micro coupé, adresse une remarque graveleuse à une femme politique. Cruelle erreur! La meute des internautes se déchaîne, il devient l’homme à abattre sur les réseaux sociaux. Quelques jours plus tard, Nicolas Sarkozy est victime d’un enlèvement, alors qu’il fait du vélo dans la montagne varoise. Une actu chassant l’autre, l’annonce du kidnapping de l’ancien Président tourne en boucle sur les chaînes d’info. Une aubaine pour Letourneur, enfin délivré de la traque dont il  était la cible, et qui a trouvé refuge dans un petit village jurassien. Mais le calme ne dure pas…

  Quel est ce groupe de personnes au comportement étrange installé dans la propriété voisine. Pourquoi semblent-ils si méfiants? Quel rôle joue Pauline, consœur Journaliste de Letourneur?

  Une politique -fiction haletante et magistralement orchestrée. »

Lire la suite

« Je l’ai fait pour toi » de Laurent Scalèse

9782714473165

 

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un roman de Laurent Scalèse. Un auteur que je ne connaissais pas et qui nous démontre que le crime parfait n’existe pas.

Quatrième de couverture:

  Première loi:

le crime parfait n’existe pas. 

Deuxième loi:

le criminel parfait n’existe pas.

Troisième loi:

l’enquêteur doit donc concentrer ses efforts non pas sur le crime, mais sur le criminel.

  Bienvenue à Lazillac-sur-Mer, dans l’univers du commandant Samuel Moss dont les armes sont le charme, la séduction et l’art du détail: rien ne lui échappe, que ce soit sur une scène de crime ou au quotidien. 

  Cette histoire débute quand la romancière à succès Jade Gravier est retrouvée morte chez elle, dans son bureau, suicidée. Après avoir inspecté les lieux à sa façon, Samuel Moss conclut qu’il ne s’agit pas d’un suicide mais d’un homicide, dont il identifie immédiatement le coupable. 

  Le plus compliqué, maintenant, pour Samuel Moss, est de comprendre comment le meurtrier a procédé et de prouver sa culpabilité, avec élégance bien sûr, et surtout sans salir ses nouvelles chaussures sur la plage de Lazillac…

Lire la suite

« Les fiancés de l’hiver, la passe-miroir, livre 1 » de Christelle Dabos

81yy6fdhtjl

 

On m’a prêté ce livre il y a quelque temps et je l’ai dévoré. Parler de littérature avec mes patients m’apporte des échanges incroyables et je n’aurai sûrement pas lu ce roman si ma patiente ne m’en avait pas parlé avec des étoiles plein les yeux 😉  J’en avais pourtant entendu parlé sur les autres blogs et je suis ravie d’avoir découvert l’univers de Christelle Dabos.

Quatrième de couverture:

« Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers: elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citadelle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.  »

Lire la suite